lundi 17 juillet 2017

Le démon dans l'escalier, Julien Noel

Je continue avec l'OPMORSE (d'ailleurs, cette semaine, ce sont les romans qui sont en promos)(désolée cher porte-monnaie...) et cette fois, c'est le seul livre dont vous êtes le héros que j'ai pris durant la promo la semaine passée. Oui, il n'y en avait qu'un qui m’intéressait (chose rare quand même chez Walrus). 

Le démon dans l'escalier, Julien Noel

Editeur : Walrus
Collection : Rendez-vous au 14
Année de parution : 2017
Format : epub

A lire si : 
- Vous aimez jouer
- Vous voulez une aventure un peu barré

A ne pas lire si :
- Vous aimez le compliqué
- Vous n'aimez pas les livres dont vous êtes le héros

Présentation de l'éditeur : 

Pas simple de gagner honnêtement sa vie de sorcier lorsque l’on est inconnu et qu’on n’a aucune relation dans le milieu. Pourtant on dirait que c’est votre jour de chance : on vous propose un job. Certes, on est venu vous pêcher dans un bar miteux et ces gens ont l’air d’être dotés de pouvoirs bien supérieurs aux vôtres. Mais soyez lucide : c’est sans doute votre seule chance de percer dans ce métier et de vous faire une réputation. A priori, il s’agit juste de rendre un petit service — un mage, un esprit, une invocation, un enchantement, un démon peut-être. Dans tous les cas, pas de quoi fouetter un chat. Mais pourquoi faire appel à vous si la mission est si facile ?
Vous vous sentez à la hauteur ? Tant mieux, car c’est vous qui serez aux commandes de cette courte aventure dont vous êtes le héros. À vous de faire les bons choix pour ne pas ruiner définitivement vos espoirs de devenir un sorcier reconnu.

Mon avis

J'en avais déjà parlé sur Plongée sur R'Lyeh de Loic Richard, les livres dont vous êtes le héro sont pour moi une sorte de madeleine de Proust. J'ai passé une bonne partie de mes vacances d'été entre 8 et 15 ans à dévorer ce genre de bouquin que je piquais allègrement à mon frère. Alors, de temps en temps, j'aime bien me replonger dans l'ambiance de l'adolescence. Et chez Walrus, les livres dont vous êtes le héros sont de qualité.

Ce Démon dans l'escalier vous fait devenir un sorcier de bas étage à qui l'on confie enfin une mission qui devrait redoré son blason. Dès le début, on sent l'aventure un peu barrée, à l'image des pulps chers à la maison d'édition du morse. Parce que le dit Démon dans l'escalier est du genre particulier et que vous êtes du genre pas forcément très aidé, je dirais. L'aventure n'en est pas moins savoureuse et je me suis prise au jeu avec facilité.

L'aventure est assez courte (bien plus que celle de Plongée sur R'Lyeh) et parfaite pour les débutants. Attention toutefois à prendre deux-trois notes car le héros va se voir douter de certaines armes ou compétences au cours de l'aventure. Or si comme moi, vous ne la faites pas en une seule journée (ce qui est plus que faisable d'ailleurs), vous risquez de ne plus savoir ce que vous avez ou non. Une aventure courte mais qui possède quelques embûches bien sympathiques (je suis du genre à chercher d'abord à perdre en répondant le plus crétinement possible rien que pour rire des morts ou défaites parfois bien stupide des personnages)(d'ailleurs pas de mort ici mais un contrat qui prend fin tout simplement). Ainsi votre serviteuse n'a pas terminé cinq fois son aventure en le faisant exprès pour quatre d'entre elles. Autant dire qu'il vous faut tout de même réfléchir un minimum avant de choisir le prochain chemin.

Au final, je me suis drôlement bien amusé avec ce Démon dans l'escalier. Les personnages secondaires sont sympathiques, le héros bien looser et le démon amusant (je ne veux pas en dire plus pour ne pas spoiler). Son seul point négatif, il est peut-être un peu trop court. J'aurais bien fait quelques heures de plus avec lui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire